1. Restaurants
  2. Sabrina Goldin : portrait de cheffe
Sabrina Goldin : portrait de cheffe

Portrait de cheffe : Sabrina Goldin

  • by
  • Read time: 4 min

Sabrina Goldin se destinait à une carrière dans le design industriel mais c'était sans compter sur son amour pour la cuisine de l'Argentine, son pays natal. Sitôt arrivée à Paris, elle décide de puiser dans ses souvenirs pour créer ce qui allait devenir l'une des adresses street food les plus courues de Paris. Rencontre avec cette cheffe parisienne talentueuse à l'occasion de la journée de la femme.

Votre nom : Sabrina Goldin

Le nom de votre restaurant : The Asado Club

Le type de cuisine de votre restaurant : Des empanadas faites maison et des barbecues argentins.

Quel est le plat dont vous êtes le plus fière ? Je suis fière de faire découvrir à mes clients des plats qu'ils ne connaissent pas comme mes burgers au bbq, des empanadas veggies, des gaufres à base de patate douce violette etc.

Qui vous a inspiré et vous a donné envie de travailler dans la restauration ? Mon associé Stephane Abby. Il travaillait déjà dans la restauration et m'a proposé de monter ce projet. C'est un acte noble que de nourrir les gens avec des bons produits et c'est l'essence même de notre passion commune.

Quel est votre premier souvenir food ? El Asado, le barbecue argentin que l'on fait tous les dimanches en famille. C'est un rituel presque religieux pour nous en Argentine !

Est-ce que ça fait une différence d'être une femme lorsqu'on est cheffe ? C'est assez ironique. Pour les tâches domestiques, les femmes sont en charge de la cuisine et à un niveau professionnel ce sont les hommes qui régissent. Comme dans beaucoup de métiers, les femmes doivent se battre pour être considérées comme les hommes.

Est-ce que vous avez un modèle fort de femme qui vous inspire ou qui vous a inspiré dans la vie ? J'ai grandi dans un matriarcat entourées de femmes fortes. Je suis allée dans un lycée exclusivement féminin pendant toute ma scolarité. Mes amies sont des femmes très inspirantes : des médecins, des ingénieures environnementaux, des comédiennes qui font carrière à Hollywood, des biologistes moléculaires qui ont étudié à Stanford, des entrepreneurs etc. Il faut s'entourer de femmes fortes dans la vie pour être inspirée et j'ai la chance d'avoir toujours eu des modèles autour de moi.

Quel conseil auriez-vous aimé vous donner quand vous avez commencé ? Se concentrer sur ce que l'on fait et ne pas écouter ce que les gens disent. Il faut pouvoir se coucher et dormir tranquille la nuit.

Si vous n'étiez pas une cheffe, qu'est-ce que vous seriez aujourd'hui ? Ce que j'étais avant : comédienne et designer industrielle.

Quels rôles ont joué vos parents dans votre passion pour la food ? Ma mère m'a appris à faire des gâteaux, à cuisiner pour tous les jours. Mon père est lui aussi un passionné. Il peut passer des heures à faire des pâtes, pétrir une pâte à pizza, cherchez de nouveaux ingrédients au marché etc. J'ai toujours trouvé très inspirant tout ce cérémonial autour de la cuisine.

Est-ce que vous pouvez partager avec nous une photo de vous avec votre famille en train de partager un moment food ?

Deliveroo

Est-ce qu'il y a un plat ou un menu de votre restaurant qui est inspiré d'un plat familial ? Notre burger au barbecue. C'est la recette de mon père Diego, et les gens l'adorent. Pour preuve, nous avons vendu plus de 50,000 burgers "Diego" cet été !

Qu'est-ce que votre mère cuisine toujours mieux que vous aujourd'hui ? Les empanadas ;)

Deliveroo application

Gardez Deliveroo dans votre poche

Image
Image