1. Inspiration-culinaire
  2. 5 alternatives protéinées à la viande rouge
5 alternatives protéinées à la viande rouge

5 alternatives protéinées à la viande rouge

« Couvrez cette bavette que je ne saurais voir » dirait Tartuffe en 2018 s'il était devenu végétarien. D'ailleurs, il ne mourrait pas de faim, tant les alternatives à la viande sont légion dans les supermarchés, à la carte des restaurants les plus en vogue... et probablement au fond de votre placard. Prêt pour un voyage au pays des protéines ?

1. Le seitan

Vous connaissiez le tofu ? Vous allez adorer le seitan, cette protéine qui est au blé ce que le tofu est au soja. Le seitan ne contient pas moins de 75 % de protéines, mais est aussi une bonne source de fer (5,2 mg pour 100 g) et d'acides aminés. Il est en revanche proscrit pour les intolérants au gluten.

La consistance du seitan n'est pas sans rappeler celle d'une viande un peu moelleuse : vous pouvez ainsi le cuisiner en sauce ou l'incorporer dans un burger, à l'image de celui de L'Échoppe de Paris qui n'a rien à envier aux autres burgers de la carte !

2. Le thon

Il est là, caché dans une petite boîte de conserve qui essaye tant bien que mal de rappeler ses origines marines, au fond de votre placard. Délaissé, esseulé, déprimé, alors que sa teneur en protéines – 24 % – est identique à celle de la viande rouge. Il faut cependant reconnaître que le thon « à la catalane » ne fait pas forcément honneur à cette espèce.

Après tout, le thon, ça se savoure ! De préférence cru, avec des ingrédients frais et healthy, servi dans un bol, comme dans un poke bowl ! Ça tombe bien : ceux de Poke Poke sont si délicieux qu'ils vous rendront… toqué toqué.

3. Les amandes

Avec 21 % de protéines au compteur mais aussi beaucoup d'autres bienfaits, comme leur teneur en omega-3 et en minéraux, les amandes figurent au palmarès des ingrédients les plus healthy qui soient. Il paraît qu'elles seraient également bien classées au top 30 des aliments les plus addictifs (mais on n'en prend jamais qu'une poignée, c'est bien connu...).

L'amande présente également l'avantage de pouvoir être consommée dans des recettes sucrées, salées mais aussi en boisson : c'est le choix qu'a fait Wild And The Moon avec leurs lattes au lait d'amande qui n'ont pas leur pareil pour donner un coup de fouet. Bonus pour le Matcha Mylk qui contient de la spiruline, également reconnue pour sa teneur en protéines.

4. Les pois chiches

Les « végés » le savent bien : les pois chiches remplacent avantageusement la viande dans de nombreuses recettes, comme les currys ou les buddha bowls. Bien sûr, nous n'avons pas encore trouvé de recette de « pois chiche bourguignon », mais avec 19 % de protéines, on aurait tort de se priver de quelques variantes aux accents exotiques !

Vous pouvez jeter un œil à la carte de Chiche, dont les houmous pourraient bien vous faire oublier tous les houmous que vous avez mangés jusqu'à maintenant. Vous êtes… chiche ?

5. Le tempeh

« Si à 50 ans, t'as toujours pas mangé de tempeh, et bien… tempeh pour toi » : à l'origine de ce jeux de mots dont nous ne sommes pas peu fiers, le tempeh, un cousin du tofu. Comme lui, cette protéine végétale venue d'Indonésie est issue de la fermentation du soja puis ensemencée avec un champignon.

L'Indonésie, c'est justement la direction que nous allons prendre avec la cuisine de Mamabali, dont les spécialités sont un voyage à elles toutes seules (pratique quand on n'a pas le budget). Pour 15€, vous pouvez déguster un Nasi sambal goreng au tempeh, aussi bon pour les papilles que pour faire le plein de protéines. Terima kasih, Mamabali (merci en indonésien) !

Deliveroo application

Gardez Deliveroo dans votre poche

Deliveroo iPhone application
Deliveroo Android application