1. Inspiration-culinaire
  2. Les 6 défis food les plus effrayants, à tenter (ou pas) pour Halloween
Les 6 défis food les plus effrayants, à tenter (ou pas) pour Halloween

Les 6 défis food les plus effrayants, à tenter (ou pas) pour Halloween

  • Temps de lecture: 4 min

Halloween est de retour, et avec lui son défilé de spectres, démons et autres zombies errant dans les rues pour effrayer les braves gens. Mais à Halloween, il n'y a pas que les monstres qui créeront le frisson. La bonne chère aussi peut donner la chair de poule : la preuve en 6 expériences culinaires effrayantes, à ne pas reproduire chez vous.

Déguster des sashimis de fugu, le poisson mortel japonais

En termes d'excentricité culinaire, les Japonais ont leur petite réputation. On connaît leur penchant pour les embryons animaux, des bestioles vivantes… Et pour le fugu, poisson à la chair prisée, dont les gonades renferment un poison neurotoxique mortel. Pour mieux résumer la situation, le fugu mal préparé vous assure une mort pas si douce, car il n'y a pas d'antidote connu à la toxine qu'il produit. Ce qui n'empêche pas les Japonais de raffoler de sa chair, et du frisson que sa dégustation procure. L'expérience vous tente ? Rendez-vous au Japon, où il vous faudra dénicher un cuisinier spécialement formé, la consommation du fugu étant réglementée, qui découpera le poisson encore vivant !

Se faire un bon petit plat de mygales frites

Si cela vous tente, c'est un snack très prisé au Laos et au Cambodge, où elles constituent un mets traditionnel connu sous le nom de Romdeng. Accompagnées d'une sauce dans laquelle faire trempette et de riz, ces mygales frites font le régal de certaines provinces. On imagine déjà votre buffet d'Halloween bien garni… et la tête de vos invités.

Tester l'œuf de 100 ans

Au rayon spécialités culinaires étranges, la Chine est en tête de liste avec des recettes plus ou moins obscures à faire froid dans le dos. Arrêtons-nous sur leur emblématique œuf de cent ans. Ou pidan en version originale, qui signifie littéralement « œuf dans la peau ». Si l'œuf en question – le plus souvent de cane mais parfois de poule ou de caille — n'est pas réellement centenaire, il macère malgré tout 18 jours dans une préparation lui conférant sa jolie teinte de vert sombre, un goût très fort ainsi qu'une forte odeur ammoniaquée qui laisse peu de place à l'imagination… Bon appétit, bien sûr.

Croquer des scorpions à l'apéro

Le scorpion en plastique est un incontournable de la décoration d'Halloween. Si son inoffensive reproduction est déjà peu rassurante, que dire du véritable insecte. Toxique, il tue plus de 2500 personnes par an et sa couleur noire de ténèbres convoque nos peurs les plus profondes… Cela n'empêche pas plusieurs pays, notamment asiatiques, de l'avoir mis à l'honneur sur leurs menus entomophages. Une bonne nouvelle si vous souhaitez conjurer vos peurs à l'occasion d'Halloween, on trouve des scorpions comestibles dans certains magasins spécialisés de l'hexagone. Chiche ?

Oser le « poisson mort-vivant »

Un plat idéal pour Halloween, si l'on se fie à son nom. La recette de ce « poisson zombie », héritée de Chine (décidément), est à révéler exclusivement à ceux qui ont le cœur bien accroché. Pour accommoder le poisson Ying-Yang - son autre appellation, trempez son corps hormis la tête, dans l'huile de friture frissonnante, et servez-le immédiatement… pendant que sa tête frétille encore ! Si la préparation est réussie, votre poisson peut rester en vie trente minutes pendant la dégustation… Âmes sensibles s'abstenir.

Manger du poulpe… vivant

Si la Chine et le Japon trustent les premières places du podium des recettes les plus effrayantes, la Corée n'est jamais loin derrière. On y affectionne particulièrement le sannakji, une préparation de poulpe vivant, coupé en petits morceaux ou entier, servi avec ses tentacules mouvants. Le must pour les connaisseurs ? La sensation des ventouses encore actives qui adhèrent à la bouche. Les novices sont prévenus : pensez à bien mâcher avant d'avaler pour éviter que le mets ne vous étouffe…

Deliveroo application

Gardez Deliveroo dans votre poche

Deliveroo iPhone application
Deliveroo Android application